Traits engagés
Les dessinateurs de presse parlent de leur métier

Fabienne Desseux

Il y a cinq ans, la France clamait fort et clair : « Je suis Charlie ».

Aujourd’hui, entre pression économique, politiquement correct et pressions sur les réseaux sociaux, les dessinateurs de presse semblent avoir perdu de leur superbe.

Les dessinateurs parlent peu. Ou rarement en prenant le temps. Pourtant, ils sont souvent au cœur de l’actualité et des polémiques.

Et si on connaît souvent leur trait, leur humour ou leur engagement, il est rare qu’on leur donne la parole. L’idée était de contacter nombre d’entre eux afin de croquer le plus largement possible le visage du dessin de presse d’aujourd’hui. Quatorze d’entre eux — aux profils bien différents — ont accepté de témoigner. État des lieux d’un travail pas comme les autres.

 

Catégories : , Étiquette :

Description

Les thèmes abordés

• Graines de dessinateurs — trajectoires et influences.
• Dessinateur de presse : quelle définition ?
• 2010/2015. Pressions sur Charlie Hebdo. Comment les dessinateurs appréhendent-ils les menaces ? Quel impact sur leur travail ?
• « Je suis Charlie ». De l’émotion au retour des crispations.
• Dessinateur de presse « fantassin de la liberté d’expression ». Un costume mal taillé.
• Réseaux sociaux : les nouveaux censeurs ?
• Réseaux sociaux : tempêtes dans un verre d’eau ou vraies menaces ?
• Les dessins polémiques.
• Décoder le dessin de presse : Problème culturel, générationnel ou géographique.
• Dessinateur dans les écoles ou les prisons : est-ce son rôle ?
• Dessinateurs de presse et militants : je t’aime moi non plus.
• La presse est-elle encore Charlie ? En a-t-elle les moyens ?
• Précarité économique : la nouvelle menace ?
• Arrêt du dessin de presse dans le New York Times international : un signal fort ?
• Le texte de Xavier Gorce pour l’Unesco
• Le dessin de presse dans dix ans ?
• Que reste-t-il de « Je suis Charlie » ?

0 Partages

Informations complémentaires

Poids 0.575 kg
Dimensions 15 × 21 × 2.2 cm
Poids

574 grammes

Dimension

150 x 210 x 22 mm

ISBN

978-2-37513-012-4

Date de parution

2 janvier 2020

Nombre de pages

256

Format

Papier

Reliure

280 gr avec pelliculage mat

Papier

Blanc offset 140gr

Les dessinateurs

14 dessinatrices et dessinateurs ont participé à ce livre.

  • Aurel
  • Babouse
  • Berth
  • Besse
  • Faujour
  • Gorce
  • Goubelle
  • Gros
  • Jiho
  • Kak
  • Nawak
  • Pancho
  • Soulcié
  • Urbs
0 Partages

L'auteure

Fabienne Desseux, journaliste, a collaboré avec BoxSons, Le Journal du Centre, l’agence de presse Oracom et a été contributrice au Huffington Post. 

En 2016, après quatre ans passés dans une radio associative de province, elle est licenciée économique. Dans la foulée, elle ouvre un blog pour raconter son chômage. Sa plume, trempée dans l’acide, fait mouche. Ses chroniques, associées à des dessins, révèlent une vraie connivence avec les dessinateurs de presse.

L’évidence se révèle alors : elle décide de donner la parole aux instigateurs de cet univers satirique qu’est le dessin de presse. Mettre en avant ceux qu’elle aime tant et passer un message simple : dessinateur de presse est un métier qui mérite d’être connu et compris.

Les chroniques de Fabienne Desseux ont été publiées dans le livre : Virée ! Journal d’une chômeuse incasable en quête d’un job illusoire.

0 Partages

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Traits engagés
Les dessinateurs de presse parlent de leur métier

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…